samedi 21 août 2021

FCM8000 - Droits, citoyenneté et handicap : stratégies d'émancipation / édition 2021

 Une nouvelle belle semaine d'école d'été... un marathon sur Zoom mais de tellement beaux échanges avec tellement de personnes passionnées ! 

Pendant la semaine, je réalise un site internet qui regroupe toutes les ressources publiques dont il a été question sur chaque thème. Ainsi, les personnes qui ne sont pas inscrites au cours mais qui le souhaitent peuvent prendre connaissance de ce qui a été évoqué. 

Voici donc le lien vers ce site : CLIC !

J'ai le plaisir de préparer et animer les deux demi-journées consacrées, l'une à l'éducation, l'autre à la culture et aux pratiques artistiques. 


Pour nous épargner des séances fastidieuses de successions de présentations PPT, j'avais préalablement invité à prendre connaissance de diverses ressources classées thématiquement sur des supports Digipad. Chacune des trois équipes choisissait de travailler sur un des thèmes ou projets et de retour en plénière en présentait un résumé enrichis de réflexions et de questions à poser aux panélistes. Le rôle des panélistes consistait à apporter des précisions et à dialoguer avec le groupe-classe. Pendant la dernière heure de l'après-midi, les équipes se retrouvaient pour préparer chacune une synthèse du thème, du projet et de la discussion. Il ne me restait plus enfin qu'à partager les synthèses des trois équipes sur Moodle pour tout le monde profite de tout. Cela a permis de faire vivre au groupe la pédagogie coopérative que je présente comme favorable à l'enseignement-apprentissage inclusif. 



dimanche 11 juillet 2021

Séjour à la "Maison-école des artistes autistes et le monde" à Rouyn-Noranda


Mes deux semaines de vacances cet été à la "Maison-école des artistes autistes et le monde" 

à Rouyn-Noranda. (en savoir plus : CLIC !)


Mohamed Ghoul, créateur et formateur de la médiation musicale par les percussions APPROSH (en savoir plus : CLIC !) m'a invité à me joindre à l'équipe des accompagnateurs du premier des trois séjours organisés cet été. Dans ce merveilleux endroit, on fait essentiellement de la musique, en apprentissage, en répétition, en spectacle et en studio d'enregistrement, le tout ponctué d'activités de vacances plus traditionnelles : baignades, canotage, sorties, balades... 

 



Outre l'activité de mandoliniste, ukuléliste (?), guitariste, mon rôle a consisté à faire des propositions à l'équipe pour introduire dans les habitudes de vie du groupe des pratiques de régulation ainsi que de mémoire et de diffusion des activités vécues pendant le séjour. Et puis, d'une manière générale, de partager avec l'équipe des réflexions pédagogiques et éducatives.  

Il me semble fondamental d'offrir aux participants l'occasion de se forger des souvenirs de leur séjour et de ce qu'ils y ont vécu pour ainsi le partager dès maintenant et ultérieurement avec leurs amis, leurs proches. Se faire une vie qui se raconte, dont l'histoire se partage en racontant ce qui nous arrive, c'est tellement important ! Ainsi que le dit le philosophe Paul Ricoeur : "Rappelons-le: une vie, c'est l'histoire de cette vie, en quête de narration. Se comprendre soi-même, c'est être capable de raconter sur soi-même des histoires à la fois intelligibles et acceptables, surtout acceptables." Ricoeur, Paul, « La souffrance n’est pas la douleur », in Claire Marin et Nathalie Zaccaï-Reyners (dir.), Souffrance et douleur. Autour de Paul Ricoeur, Paris, PUF, 2013, p. 13-33 (p. 21-22). Pour ce faire, j'ai initié un blog (CLIC !) dans lequel nous écrivions un article chaque jour avec les participants volontaires pour choisir parmi toutes les photos prises dans la journée celles qui leur tenaient à cœur pour les orner d'un commentaire. L'enthousiasme pour cette activité journalistique n'a jamais faibli. 

 

Nous imprimions l'article du jour pour l'afficher dans la maison afin que tous puissent s'y référer et réévoquer avec ce support les moments et activités particulièrement appréciés. Pour celles et ceux qui disposaient d'une tablette numérique, j'ai proposé de leur installer un raccourci sur la page d'accueil. Je les ai vus consulter souvent ce blog et le commenter avec des amis. Le lien a aussi été diffusé aux familles et proches aidants, ce qui permettait de soutenir les conversations avec eux pendant le séjour et après sans doute. 


L'autre initiative que j'ai instituée est celle d'une réunion quotidienne de toute la maisonnée. Je me suis inspiré des pratiques de la pédagogie institutionnelle afin que tous aient voix au chapitre. Pour cela aussi, je pense à Paul Ricoeur selon qui la vie bonne consiste à : « vivre bien, avec et pour les autres, dans des institutions justes. »  Lecture 1 Ethique et morale. Paul Ricoeur (1990) . Ainsi un processus instituant s'est développé dans lequel après avoir piloté les premières réunions, j'ai pu associer l'un ou l'autre des participants à l'animation, à la préparation du tableau de prise de notes dont voici quelques exemples : 


 Voici quelques lectures de références que j'ai proposées à l'équipe pour l'aider à comprendre la notion d'instituant en éducation. 

"Pédagogie: qu'entendons-nous par « institutions » ?

La simple règle qui permet à dix gosses d'utiliser le savon sans se quereller est déjà une institution. « Décisions communes » ou « lois de la classe », l'ensemble des règles qui déterminent ce qui se fait et ne se fait pas, en tel lieu, à tel moment en est un autre. Nous appelons institutions ce que nous instituons ensemble en fonction de réalités qui évoluent constamment : définition des lieux et moments pour... (emploi du temps), des fonctions (métiers), des rôles (présidence, secrétariat), des statuts de chacun selon ses possibilités actuelles (niveaux scolaires, comportement).

Les rituels, les réunions diverses qui en assurent l'efficacité (maîtres mots, etc.) sont aussi des institutions. Au conseil de coopérative, lieu de parole mais seul lieu de décision, tout peut être régulièrement mis en question. C'est bien le lieu de l'institutionnalisation-désinstitutionnalisation, l'institution instituant: le lieu du pouvoir réel bien que limité à la classe"

Fernand Oury (1980) Texte reproduit dans la revue Institutions (Revue de psychothérapie institutionnelle), n° 34, mars 2004

+

Jeanne, Y. (2008). Fernand Oury et la pédagogie institutionnelle. Reliance, n° 28(2), 113‑117.
UNE TENTATIVE INSTITUANTE AU COLLÈGE. L'ÉCOLE COMMEINSTITUTION Frédéric Rousseau Érès | « La lettre de l'enfance et de l'adolescence »2006/1 no 63 | pages 23 à 28 ISSN 2101-6046ISBN 2-7492-0601-4 Article disponible en ligne à l'adresse :--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------https://www.cairn.info/revue-lettre-de-l-enfance-et-de-l-adolescence-2006-1-page-23.htm

 

 

mercredi 30 juin 2021

D'un oeil différent : Assemblée générale 2021

En tant qu'administrateur et membre du comité d'organisation de D'un oeil différent, j'ai le plaisir de partager sur ce blog le bilan de nos activités de cette année. CLIC !


dimanche 20 juin 2021

Fous l'camp COVID ! en scène pour captation vidéo

Le 20 juin, nous avons enfin pu mettre sur scène notre spectacle en préparation depuis le printemps 2020 !

L'Opéra de Montréal a assuré une captation vidéo qui sera bientôt disponible. En attendant, voici quelques photos et extraits vidéo de cette grande journée où tous les artistes, techniciens, accompagnateurs ont été brillants et patients. 

Ah oui, tu te demandes ce que je faisais dans cette aventure... depuis le début, je participe aux ateliers de théâtre, dans une fonction d'assistance technique, de conseiller pour la mise en scène et de soutien aux apprentissages. Ceci en lien avec la formation accompagnement dont le site est ici : CLIC !

Photos et quelques vidéos :  CLIC !

jeudi 10 juin 2021

Pratique de l'autoconfrontation à des fins de recherche et de formation via zoom

Les circonstances de la pandémie nous ont contraints à utiliser l'application Zoom pour donner nos cours et tenir nos réunions. Cette application a envahi nos vies professionnelles jusqu'à l’écœurement, nous faisant vivre une pseudo proximité artificielle assez frustrante. Mais cette contrainte, comme toute contrainte peut offrir des occasions de créativité, en pédagogie universitaire comme en recherche.

Ainsi, j'ai par exemple utilisé cette application pour une formation-accompagnement de médiateurs et de médiatrices artistiques en arts de la scène afin de conduire "en présentiel" un "entretien d'autoconfrontation". voir le site de la formation : CLIC !

La formation-accompagnement individuelle par autoconfrontation* consiste à regarder ensemble une séance filmée pour la commenter en accompagnant l’artiste-médiateur pour l’identification de ce qu’il·elle fait, de ce qu’il·elle dit et pense qui lui semble favorable pour réaliser ses objectifs et ce qui peut poser difficulté afin d’élaborer des pistes d’amélioration.

Voici comment j'ai procédé :

  • capture vidéo de la séance de travail conduite par le médiateur ou la médiatrice
  • affichage de la vidéo sur un ordinateur devant lequel nous nous installons tous les deux
  • ouverture de Zoom
  • fonction "partage d'écran" de zoom pour afficher l'écran de la vidéo préalablement ouverte
  • fonction "enregistrement de la réunion" de Zoom pour obtenir une vidéo de notre rencontre d'autoconfrontation où s'enregistre les portions de la vidéo de la séance que nous avons commentées + une vignette incrustée où on nous voit parler 

Voici une capture d'écran de ce que ça donne :

Le fichier vidéo Zoom généré est très pratique ensuite pour travailler à la transcription et à l'analyse.
_________________________________________________
* L’autoconfrontation (Clot et al., 2000 ; Duboscq et Clot, 2010 ; Theureau, 2010) est un dispositif méthodologique de formation « clinico-développemental » (Duboscq et Clot, 2010). Il consiste, en s’appuyant sur la vidéographie d’une activité, à la faire ensuite commenter par l’actrice ou l’acteur avec l’aide d’un questionnement spécifique du chercheur que Leblanc décrit ainsi pour un contexte de formation d’enseignant.e.s : « Le but de l’entretien, ici, est de faire revivre la situation passée pour appréhender l’expérience vécue qui est en partie inconsciente mais conscientisable sous certaines conditions. (…) C’est en accédant aux pensées de l’enseignant quand il a agi, à ses préoccupations, à ses focalisations, à ses émotions et à ses interprétations dans l’action que l’on appréhende toute la complexité de la situation et les significations des façons de faire de l’enseignant. » Ainsi, se dégage une nouvelle intelligibilité de la situation mettant en évidence ce qui est reconnu par l’acteur comme significatif et organisateur de son action, éléments qu’il pourra relier aux connaissances acquises dans d’autres modalités de la formation.

jeudi 8 avril 2021

9ème conférence ALTER : "Les normes interrogées par le handicap" 8-9 avril 2021, en ligne.

 Tout le programme de la conférence : CLIC !

Titre de ma communication : 

"La reconnaissance comme artistes des personnes institutionnellement identifiées comme vivant avec une déficience intellectuelle : une recherche-évaluation".

Résumé